Toute personne dès sa conception peut bénéficier de cette approche. Aucune condition extérieure n’est exigée puisque le praticien fonctionne comme catalyseur.

Origine

C’est en travaillant en réflexologie que Robert Saint John découvrit, dans les années 1960, le schéma prénatal sur la zone réflexe de la colonne vertébrale.

L’expérience de Violette Prod’hom depuis 1981 a permis d’approfondir et enrichir la méthode d’origine en travaillant sur les plans subtils. Elle aime à souligner que le praticien fonctionne comme un « catalyseur » (Action d’un corps sur une autre corps, qui crée une transformation, sans être lui-même modifié).

La métamorphose est une technique holistique grâce à laquelle la période intra-utérine est détendue, mise en valeur et libérée. Ce travail dissout les blocages pris dans le temps et apporte à chacun la possibilité de retrouver sa place naturelle et spontanée dans une vie physique, émotionnelle et spirituelle, harmonieuse pour lui-même ainsi que pour ceux qui l’entourent.

C’est la force de vie de chacun qui s’anime et crée ce mouvement d’auto-guérison

TECHNIQUE

A partir de cette libération d’énergie, c’est la vie elle-même qui va créer en chacun le courant de sa propre guérison. Très souvent, un éveil de conscience va se réaliser. Un nouvel horizon peut se dessiner, s’ouvrir quelle que soit notre expérience de vie.

En métamorphose, nous touchons les pieds, les mains et la tête :

  • Les pieds, l’aller, communiquent avec la terre qui est la source de nos énergies physiques. C’est là que le travail principal de relâchement va se faire. Le bassin, les hanches et les jambes correspondent au centre du mouvement, de se mouvoir, d’avancer dans la vie.
  • Le massage des mains, le faire, va permettre de déclencher l’action, « l’agir » : donner, recevoir, oser prendre la vie à pleines mains. Ceci à l’intérieur du courant de changement, qui aura été déclenché par la massage des pieds.
  • La tête, le penser, est le centre de la planification, le cerveau, la communication. Le massage de la tête va libérer le mental de ses vieux schémas, ainsi de nouvelles initiatives pourront être explorées, toujours à l’intérieur de ce courant d’harmonisation, qui s’est créé par le massage des pieds.

Nous travaillons sur le corps physique et les corps subtils, c’est-à-dire l’aura. L’aura est un ensemble de vibrations émanant du corps physique, maintenu dans un champ électromagnétique de forme ovoïde tout autour de la personne. S’il y a des blocages sur le corps physique, nous pouvons les découvrir aussi sur les corps subtils. Nous allons harmoniser les trois plans : physique (les pieds), l’émotionnel (les mains) et spirituel ( la tête).

En libérant ces trois plans : l’aller, le faire et le penser, nous octroyons à chacun le choix de se vivre dans sa verticalité, dans sa liberté c’est-à-dire :

« Être et Agir ici et maintenant »

Glissons-nous dans nos mains avec humilité et observons ce qui EST.

LE PRATICIEN (catalyseur)

Le catalyseur est dans un détachement total, il observe librement ce qui se passe et fonctionne uniquement comme révélateur. Il peut accepter que le mieux-être de la personne passe par la souffrance pour aller à l’éveil à soi. Il faut tout enlever, quitter ce monde des mauvaises habitudes afin de se découvrir dans la sincérité de l’Être. Dans cet État, la joie d’exister se manifestera.

La métamorphose agit sans attente ni exigence de la personne qui vous masse. Son action rayonne sur un principe de vie que l’on pourrait comparer à celui de la cicatrisation. Sans intervention de la volonté, la nature cicatrise les blessures du corps. Ce dernier à la faculté de se guérir lui-même, car il recèle bien d’autres potentialités que l’homme, aujourd’hui, ne comprend pas encore : il est à même de cicatriser les blessures du cœur et de l’âme.

Tout comme la chenille se métamorphose en papillon et ouvre librement ses ailes, nous allons déployer nos ailes à tous les possibles, exprimer la joie profonde de l’enfant qui sommeille en nous et qui peut rire de la vie, rire à la vie !

UNE NOUVELLE NAISSANCE

Dès notre plus jeune âge, déjà même à notre conception, afin de moins souffrir ou de ne plus souffrir du tout, nous nous rétractons peu à peu de la vie. Nous nous perdons au niveau de l’être, de ce que nous sommes dans notre ressenti et nous sommes souvent dans la réaction par rapport aux événements, prisonnier de notre vécu, de notre passé. Nous devenons quelqu’un de conforme aux désirs de notre entourage, de nos croyances, un individu respectable par rapport aux normes du monde du paraître.

Avec la métamorphose, nous allons ressentir, peu à peu, un nouveau bien-être. Elle va nous permettre de prendre conscience de tout ce qui nous habite, observer nos limitations, nos entraves, nos idées préconçues nous empêchant de vivre pleinement et librement. Ce nouvel équilibre est propre à chacun et un jour nous savons que nous sommes uniques et n’avons à ressembler à personne !

Nous quittons le savoir intellectuel pour être dans l’amplitude de l’intelligence du cœur. Au fond de nous, aucune résistance, pas même l’épaisseur d’une feuille de papier de soie ; car tout le travail consiste à nous libérer de nous-mêmes et non pas des autres !

Un jour, nous pouvons accepter que la vie nous envoie des événements, qu’il nous faut ces expériences pour savoir où nous en sommes : osons apprendre et expérimenter la Vie. Osons lâcher prise et aimons-nous tels que nous sommes. Nous passons à un état d’être où il n’y a plus de grandes ou de petites choses, tout a son importance où tout est possible. Dans cet instant présent il n’y a plus de manque, tout est parfait !

C’est une nouvelle Vie dans la même Vie ! Alors nous sommes capable de percevoir le Merveilleux !

Témoignages

You are donating to : Greennature Foundation

How much would you like to donate?
$10 $20 $30
Would you like to make regular donations? I would like to make donation(s)
How many times would you like this to recur? (including this payment) *
Name *
Last Name *
Email *
Phone
Address
Additional Note
paypalstripe
Loading...